AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une journée encore mouvementée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▬ Pseudo : MMix
▬ Messages : 58

▬ feat. : Kim So Eun
▬ Classe sociale : Aisée
▬ Emploi : Etudiante en musique classique - Spécialité Violon - Dernière Année



MessageSujet: Une journée encore mouvementée   Lun 26 Oct - 1:01

Les mains dans les poches de ta veste noire tout en avançant d'un pas lent, tu te promenas à travers la foule, suivit par le garde du corps que ton père avait engagé pour assurer ta sécurité. Comme si tu en avais besoin. Savoir que quelqu'un te suivait où que tu ailles ne te plaisait pas, même te mettait mal à l'aise. Toi qui voulais être discrète à chaque fois que tu sortais, avec un garde du corps collé à tes basques, tu le n'étais pas du tout. C'est pourquoi, tu avais réussi à négocier avec lui, qu'à chaque fois que tu sortais, qu'il porte une tenue décontracté à défaut de garder une expression rigide, comme aujourd'hui. Tu t'arrêtas à chaque étalage, observant les produits que les citoyens asurains vendaient. Quand tu n'étais pas en cours ou chez toi à t'entraîner durement, tu aimais sortir te promener et respirer. Cela te permettait ainsi de diminuer cette sensation d’étouffement que tu ressentais un peu plus chaque jour et qui t'empêchais d'être toi, la vrai toi. Tu avançais, encore et encore, laissant tes yeux glisser le long des articles, puis tu t'arrêtas devant l'un d'entre eux. Tu regardas les bijoux présentés devant toi. De tes fins doigts tu parcourras un collier sertis de jolies pierres précieuses colorés. Tu n'étais pas spécialement fan des bijoux, mais tu savais tout de même apprécier les jolies choses. La vendeuse vint vers toi, essayant de marchander pour pouvoir te le vendre. « Non merci. » dis-tu simplement tout en t'éloignant et allant jeter ton attention sur autre chose. Tu donna quelques vaü pour acheter trois petite pâtisseries traditionnelles de Vyus. « Merci. » dis-tu tout en prenant le petit sachet qu'on te donna, tu pris une pâtisserie et te retourna vers ton garde du corps. « Tu en veux ? » Ce dernier regarda ce que tu lui tendis, hésitant, tu insistas un peu et finalement il le prit, croquant une bouchée assez gêné tout en tournant la tête. Intérieurement, cela te fit sourire. Bien qu'il ne parlait pas beaucoup, il n'était pas bien méchant et très obéissant. Tu pris également une pâtisserie et tu la mangeas tout en continuant ta visite tranquillement. Oui tranquillement. C'était même assez étrange. Tu te retournas, à la recherche de quelqu'un. C'était vraiment étrange que ce pervers ne soit pas là. D'habitude où que tu ailles, il y étais toujours et bien souvent accompagné par Meric. Tu retroussas les lèvres et repris ton pas, pensive comme toujours. Est-ce que pour une fois, tu allais avoir une journée calme ? Qui sait ? La journée était loin d'être fini et on n'était qu'en moitié d'après-midi, tout pouvais encore arriver. Peut-être allait-il apparaître au moment où tu t'y attendrais le moins ou alors peut-être qu'aujourd'hui une autre personne allait bouleverser ta journée et la rendre un peu moins ennuyeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▬ Pseudo : Mr Poulpe
▬ Messages : 33

▬ feat. : BamBam [GOT7]
▬ Classe sociale : Moyenne
▬ Emploi : Étudiant



MessageSujet: Re: Une journée encore mouvementée   Mar 10 Nov - 20:29

Tu te dis que tu ne devrais pas sécher les cours aujourd'hui et te pointer en salle de classe, en bon petit garçon que tu devrais être. Ça pousserait peut-être un peu plus les gens à te faire confiance et on n'éloignerait peut-être pas autant Lawan de toi à la maison – quoique ça ne vous empêche pas du tout, pas même une seule seconde de vous retrouver. Néanmoins, il n'en reste pas moins qu'il n'y a rien de plus barbant que le lycée, or t'asseoir dans une salle de classe où on t'apprend à être un bon petit citoyen d'Asura, très peu pour toi. Tu trouves que la meilleure salle de classe, c'est le monde extérieur et en plus ce qu'il y a de particulièrement bien à ce propos, c'est que ça ne coûte rien en matériel. Enfin, peut-être un peu sur l'usure de tes chaussures, mais il faut bien s'en servir sur le carrelage lustré de l'école,donc ça revient un peu au même. Ou à peu près, c'est comme toi tu le penses. Tu fais mine de partir pour l'école, mais en vérité dès que tu as tourné le coin de la rue et que tu sais que plus personne ne te surveille, tu t'empresses de prendre le chemin complètement opposé pour aller rejoindre ta bande d'amis, qui tout comme toi ne trouve rien d'intéressant aux bancs d'école, si ce n'est peut-être les jolies jambes blanches des filles. Mais toi ça ne t'intéresse pas trop, tu as déjà une paire de jambes en tête, il suffit juste qu'elles réalisent qu'elles te plaisent bien. Mais tu es encore jeune, tu n'es pas particulièrement pressé de voir les choses évoluer. De toute façon, la demoiselle en question est encore trop jeune dans sa tête et dans son cœur pour réaliser que tous ces garçons qu'elle fréquente ne sont pas bons pour elle. Ils ne te valent même pas au quart.

Finalement, vous vous décidez à aller vous balader au marché. C'est toujours une activité intéressante dans le sens où il y a toutes sortes de choses à voir, mais vous pouvez aussi observer quelques gens de métier. Ça c'est quelque chose que les manuels scolaire ne vous enseigne pas et qui pourtant devrait être central dans le cursus d'éducation. Ta partie préférée du marché, c'est certainement l'endroit où l'on retrouve toutes les spécialités des planètes alentour. Toutes ces curiosités t'attirent et te fascine. Tu n'as jamais quitté Asura depuis ta naissance, tu n'as même jamais mis les pieds hors de Vyus. Qu'est-ce que tu aimerais voir le monde extérieur, juste un peu. Pourtant, tu réalises de plus en plus combien tu es pieds et mains liés dans le choix de ce que tu feras de ta vie. Dire que depuis l'incubateur, toute ta vie est déjà toute tracée. Plus tu vieillis, plus le temps où tu es libre de faire ce qui te plaît raccourcit. C'est pour ça que tu n'as pas de temps à perdre sur les bancs d'école à écouter un professeur donner la même leçon qu'il donne, année après année, à un point où il peut la réciter en dormant. Vous parlez d'un ennui.

Alors que tu regardes quelques bijoux de la planète Astapor, tu entends un de tes amis te héler. Il passe près de toi en courant et t'attire à sa suite en t'ordonnant de courir. C'est pas vrai, yen a encore un de vous qui a décidé de chaparder un truc et ça vous met encore la police aux trousses. Combien de fois leur as-tu dit que pour voler, il fallait le faire discrètement. Par exemple, cette jolie épingle que tu as récupérée à un étalage en faisant tomber le tout dans un geste volontairement maladroit et que tu as tout simplement dissimulé dans ta poche en ramassant les autres pièces, te confondant d'excuses auprès de la pauvre vieille dame en charge de l'étal. C'est comme ça qu'il faut faire et il ne faut pas abuser. Pas plus que deux ou trois trucs en une tournée, autrement ça devient facile de repérer un type qui joue à ce petit jeu partout. S'il t'était au moins donné d'être un peu plus vieux parmi la bande on t'écouterait peut-être un peu. Bon, pas question de se faire prendre, sinon tu vas te faire passer un sale savon à la maison et on va t'envoyer à l'école en voiture officielle et venir t'y chercher dès le son de la cloche.

Tu fais signe à ton pote de partir de son côté, ce sera plus facile de se promener parmi la foule si vous n'êtes pas en paire et on vous verra moins facilement. Quand tu as l'impression de t'être bien immergé dans la foule, tu ralentis le pas et marche simplement d'un pas rapide. Tu sais exactement où tu vas. Toutefois, sorti d'entre deux étalages comme un clown dans sa boîte, un policier se trouve droit devant toi. Pas d'issu. Tu remarques juste à côté de toi une jeune fille qui marche en mangeant une pâtisserie. Tu t'excuses d'avance, mais tu vas devoir la surprendre un peu. Tu l'attrapes par la main et tu lui dis : « Cours! Ne t'arrête pas! »

Tu ne sais pas trop si elle te suivra, tu comptes sur la surprise pour qu'elle laisse ses jambes courir pour elle un moment, comme ça tu pourras la laisser plus loin quelque part, pour que l'officier l'interpelle en premier. Comme elle est innocente, tu sais qu'ils ne la retiendront pas très longtemps et tu ne t'inquiètes pas trop pour elle. Ce n'est pas très bien d'utiliser les gens, mais parfois il faut savoir se débrouiller pour se sauver les fesses. Ils vont bien vite réaliser qu'elle n'est pas sa complice et ne lui tiendront pas gré.

[HS : DÉSOLÉ D: Ça m'a pris trop de temps répondre, mais c'était vraiment pas voulu, j'ai eu un gros choc il y a deux semaines environ et j'avais perdu toute envie d'écrire du coup j'ai pas pu répondre avant maintenant, entre tout ça et mes travaux à rendre pour l'université ;; ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▬ Pseudo : MMix
▬ Messages : 58

▬ feat. : Kim So Eun
▬ Classe sociale : Aisée
▬ Emploi : Etudiante en musique classique - Spécialité Violon - Dernière Année



MessageSujet: Re: Une journée encore mouvementée   Dim 22 Nov - 1:23

Tu étais tranquille à observer chaque étalage proposer par les divers marchands. De la nourriture au beaux bijoux artisanales tout y était, un large choix pour des goût différents. Ton attention s'était arrêtée sur des pâtisseries asuraines, très délicieuses d'ailleurs, car tu ne perdis pas de temps pour en manger une, tout comme ton garde du corps qui céda. Tu souris continuant ton avancé innocemment à travers la foule. Pour une fois, tu te sentais libre, dans cette foule où peu de monde te reconnaissais. Tu te sentais à l'aise. Tu continuas ton chemin suivit par ton garde du corps un peu en retrait qui cependant gardait un œil sur toi. Tu avais déjà réussi à lui faux bond à cause de Alec, maintenant il était beaucoup plus vigilent, pour ton plus grand malheur. Tu regardas devant toi et un jeune homme courant se dirigea droit vers toi. Ton pas ralentit et d'un coup la main de ce jeune homme attrapa la tienne et t'entraîna dans sa course folle. Sous la surprise tu en lâchas ta pâtisserie et sous la surprise ton garde du corps ne réagit que trop tardivement avant de vous poursuivre. « Qui... » Tu n'eus pas vraiment le temps de poser ta question que vous tourniez. C'est alors que derrière vous tu entendis des pas vous suivre et une voie demandant aux autres de dégager. Naturellement tu regardas qui était derrière vous... Un officier de police et ton garde du corps qui essayait de vous rattraper également. Bordel dans quel merdier venais-tu te mettre sans vraiment le vouloir. Tu tournas les yeux vers ce garçon, alors que tes jambes en mouvement commençait à te faire mal. C'était la même sensation que faire du sport sans échauffement. « Hey on va où comme ça ?! Et tu es qui ? » Tu réussis à poser deux questions, alors qu'il ne semblait pas vouloir te lâcher et arrêter de courir. « Pourquoi tu m'as entraîné ? On se connaît ? » Tu essayas de mieux voir son visage, mais tu ne vis pas vraiment complètement son visage. Etait-il un étudiant de Sharas ? Tu n'en savais rien. Tes pas s’enchaînèrent rapidement, à tel point que tu t'emmêlas les pieds et tu manquas de tomber. « Ahhh... Moins viiiite. » Tu te sentais déjà essoufflée, si vous continuer encore à ce rythme tu n'allais pas tenir longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▬ Pseudo : Mr Poulpe
▬ Messages : 33

▬ feat. : BamBam [GOT7]
▬ Classe sociale : Moyenne
▬ Emploi : Étudiant



MessageSujet: Re: Une journée encore mouvementée   Dim 29 Nov - 22:29

Évidemment la pauvre fille ne comprend rien à ce qui lui arrive.  Forcément, elle ne s'attendait pas à se faire kidnapper en plein milieu de la rue alors qu'elle était en compagnie de son petit ami.  Enfin, ce n'était peut-être pas son copain, mais puisqu'ils se baladaient tous les deux ensemble, tu avais simplement supposé que c'était peut-être le cas.  En tout cas, il avait pas aimé que tu lui piques sa nana, parce que voilà qu'en plus d'avoir les frics aux trousses, il y avait ce type.  Pas le temps de répondre aux questions de la demoiselle.  Voyant qu'elle commence à s'essouffler, pas le choix de trouver une autre solution que la course.  Pourtant elle n'est pas bien grosse, elle devrait avoir un peu plus d'énergie en réserve.  À moins qu'elle ne fasse partie de ce petit pourcentage de la population qui réussit à se maintenir tout mince sans faire d'efforts.  Tes yeux balaient le paysage rapidement.  Voilà la solution.

Tu lâches la main de la jeune femme et tire sur une plaque d’égout au sol pour ouvrir le passage.  Ce serait pas la première fois que tu fais un petit tour dans les installations souterraines.  Tu te glisses dans le trou.  Voyant qu'elle ne te suit pas tu ressors la tête.

« T'as l'air de t'ennuyer.  Tu peux sois me suivre et fuir ton copain à gros muscles qui n'a pas l'air très amusant ou bien filer avec moi!  Je te force à rien, mais moi je file pronto! »

Tu te laisses glisser le long de l'échelle et attend en bas.  Tu vois encore le ciel par le haut du trou et c'est quand même une jolie vue.  Ça ne sent pas spécialement dans le système d'aqueduc, mais ça  ne te dérange pas trop.  Comme dit, ce n'est pas ta première visite.  Tu sais exactement par où passer pour rentrer sans te faire prendre.  Par contre il va falloir que tu te fasses discret pour rentrer à la maison, autrement vu ton odeur, tu vas te faire réprimander solidement.

« Hey là-haut!  Tu te dépêches?  Oublie pas de refermer le couvercle derrière toi! Sinon on va se faire choper!
»

Quelque chose te dit qu'elle va te suivre.  Une vague intuition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▬ Pseudo : MMix
▬ Messages : 58

▬ feat. : Kim So Eun
▬ Classe sociale : Aisée
▬ Emploi : Etudiante en musique classique - Spécialité Violon - Dernière Année



MessageSujet: Re: Une journée encore mouvementée   Sam 5 Déc - 19:47

Te voilà embarquée dans une histoire folle dont tu ne connais même pas la raison. Tu courrais encore et encore alors qu'un flic et ton garde du corps tentait de vous rattraper. Tu manquas de tomber, tu sentais déjà essoufflée... Courir, tu le faisais de temps en temps quand tu ressentais l'envie de te changer les idées, mais avoir été pris de court comme ça, tu sentais déjà tes muscles se contracter. Ces derniers n'avaient pas été échauffé, il était donc normal que tu ais des crampes. Tu te plaignis à ton kidnappeur qui ralentisse ce qui ne semblait pas vraiment lui plaire. L'allure ralentit, puis vous vous arrêtez. Automatiquement, tu regardas derrière vous alors qu'il te lâcha enfin la main. Pour le coup, vous aviez semé vos deux poursuiveurs grâce à cette masse de foule qui avait pris le marché. Tes yeux se retournèrent vers ce garçon qui leva une plaque d’égout. Mais que faisait-il ? Tu fronças les sourcils légèrement alors qu'il se laissa glisser dans le trou. Voyant que tu ne réagissais pas, il sortit sa tête. Il est sérieux ?! Il voulait que tu ailles avec lui dans les égouts... Tu hésitais, mais pourquoi ? Tu étais libre maintenant, il t'avait lâché, tu n'avais donc aucune raison de le suivre, tu pouvais juste attendre que ton garde arrive et que vous reprenez votre petite visite ou alors qu'il te ramène à la maison. À cette pensée tu grimaças. Tu regardas le trou, alors que vos deux poursuivants semblaient se rapprocher à en entendre les râlements des citoyens. Puis les paroles du jeune homme te sortirent de tes pensées et c'est d'un geste non réfléchis que tu le suivis, tirant la plaque avec un peu de mal pour refermer derrière toi. Tu descendis de l'échelle, mais l'odeur nauséabonde des égouts te donna un haut le cœur.Tu portas ta main vers ta bouche et ton nez pour te retenir de gerber. Peut-être était-ce une mauvaise idée de le suivre... « Tu n'avais pas une meilleure idée que ici pour se cacher. » Un reproche ? Totalement, mais dans ce cas-là tu n'avais qu'à pas le suivre. D'ailleurs pourquoi l'avais-tu fais ? Était-ce à cause de l'idée d'être libre sans être surveillée qui t'avais poussé à le faire ? C'était fort probable. Tu entendis des bruits au-dessus de vous. Tu restas silencieuse, entendant la voix de ton garde. Tu retroussas tes lèvres et les pas s'éloignèrent. Tu te tournas vers le garçon inconnu.« Pourquoi la police te suivait ?» Elle se mit à réfléchir tout en essayant de trouver elle-même une raison. « Tu as volé quelque chose, c'est ça ? » Pour que la police court après un jeune ce n'était que pour cette éventualité ou alors était-il un jeune rebelle que son grand-frère et son père traquaient. « Ou bien serais-tu un de ses rebelles de notre société ? » Tes paroles paraissaient comme si tu étais une partisane et pourtant ce n'était pas le cas. Tu n'avais aucun opinion publique malgré le fait que toute ta famille était partisane, tous sauf toi qui restait neutre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▬ Pseudo : Mr Poulpe
▬ Messages : 33

▬ feat. : BamBam [GOT7]
▬ Classe sociale : Moyenne
▬ Emploi : Étudiant



MessageSujet: Re: Une journée encore mouvementée   Mar 22 Déc - 16:28

Bon évidemment, il faut que tu tombes sur une petite princesse à papa importunée par l'odeur des égouts.  Bien évidemment que ça n'allait pas sentir la rose.  À quoi est-ce qu'elle s'attendait?  Tu espères vachement qu'elle jouera pas trop les princesses barbies, parce que la balade risque d'être chiante.  Pas question de sortir en pleine ville, il faudra attendre plus loin, d'être en toute sécurité.  Enfin, ça c'est sans compter le caractère de la demoiselle à tes côtés.  Quand tu entends des voix, tu lui fais signe de garder le silence, mais elle semble déjà au courant.  Bon, une bonne chose.  Quelques instants de silence, puis les voix s'éloignent de vous et tu te permets de respirer un bon coup à nouveau.  Évidemment, il ne lui en faut pas longtemps à celle-là avant de se remettre à jacasser comme une pie.  C'est une histoire de filles forcément, elles n'arrivent jamais à se taire celle-là.  Tu soupires lourdement.  Qu'est-ce que ça peut bien lui faire pourquoi la police est à tes trousses?  Les raisons sont multiples dans tous les cas et le moins elle en sait, le mieux c'est.  Par contre, tu lui jettes un regard courroucé quand elle t'accuse d'être un rebelle.

« Mais t'es malade ou quoi! t'exclames-tu avec surprise, Non je suis pas un rebelle, j'ai pas envie de crever moi... et si j'en étais un, tu crois que je le dirais à une inconnue? T'es vraiment tarée... »

Les rebelles.  Tu as déjà songé à eux.  Dans le sens où peut-être qu'ils pourraient t'aider à échapper à ton destin tragique.  Mais est-ce que tu es vraiment prêt à rejoindre leurs rangs, à te battre pour leur cause?  Ça tu en doutes beaucoup.  Tu ne veux pas t'engager dans une lutte pour quelque chose en quoi tu ne crois pas vraiment.  Tu sais qu'à un certain point, faire des bébés éprouvettes sur mesure, c'est pas très... moral.  Mais en même temps, c'est pas tellement comme si vous aviez le choix avec le virus qui empêche tout le monde d'avoir des enfants.  Enfin, naturellement.  Tu as entendu dire qu'ils avaient trouvé un remède.  Une solution au problème en fait, mais quand tu y penses... bah ça n'empêchera pas les bassins artificiels de continuer à tourner.  La preuve, ton oncle était chargé d'en implanter sur d'autres planètes qui n'étaient pas contaminé par le même virus qui vous avait tous rendus infertiles.

« On peut se taper la discute si tu veux, mais pas ici... » finis-tu par concéder.  De toute façon, tu te doutes bien qu'elle va te poser des questions à nouveau.  Elle a l'air du genre curieux celle-là.  Tu aurais dû en choper une autre, pas accompagnée par un steak comme copain.  Parce que là, ça t'en fait quand même deux à la trace.  Mais tu sais d'ores et déjà que le policier va abandonner, c'est comme ça que tu t'en aies toujours sorti.

« C'est pas très sécuritaire de rester dans le coin.  Il y a des gens... disons pas très fréquentables sous terre, si tu vois ce que je veux dire... »

Tu hoches la tête.

« Suis-moi!  Je connais ces tunnels par coeur, comme le fond de ma poche.   Surtout reste près de moi et fais pas trop de bruits.  Fais gaffe à ne pas mettre le pied dans l'eau, je ne garantie pas l'état de tes chaussures après un bain. »

HS : Je m'excuse du délai, j'étais pas trop inspirée par Kasemchai ces derniers temps ;;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▬ Pseudo : MMix
▬ Messages : 58

▬ feat. : Kim So Eun
▬ Classe sociale : Aisée
▬ Emploi : Etudiante en musique classique - Spécialité Violon - Dernière Année



MessageSujet: Re: Une journée encore mouvementée   Mar 29 Déc - 22:12

Tu fronças des sourcils face au langage du plus jeune. N'était-ce pas normal que tu demande pourquoi la police le poursuivait ? N'importe qui à ta place lui aurait posé la question, non ? Tu te mordis doucement la lèvres inférieur, un peu froisser par ses paroles. Pour le coup, tu te tus. Tu n'avais pour le coup pas envie de t'énerver, sinon tu allais vraiment regretter de l'avoir suivis jusque dans ces égouts. Ça serait con, pour une fois que tu pouvais être libre ne serait-ce que quelques minutes. Des minutes dont tu devais profiter, car si ton garde du corps ne te retrouvait pas, il en alerterait ton père qui mettra les forces de l'ordre sur le coup. En gros tout un merdier qui allait se créer si d'ici deux heures voir même un peu moins tu ne montrais pas le bout de ton nez. Tu regardas autour de toi, l'endroit ne te rassurait pas, si bien que tu reculas un peu pour tu rapprocher du plus jeune alors que tes yeux se reposèrent sur lui lorsqu'il reprit la parole. « Peu fréquentable ?! » Là, tu commençais sincèrement à regretter ton choix/ Trouillarde ? Normal que tu l'étais. Tu avais toujours vécu dans le confort et dans la sécurité dans lesquelles tes parents t'avaient mis depuis que tu étais née. Une situation de vie que tu aurais bien aimé différente, une vie plus normale. Tu avanças et un bruit te fit sursauter, mais tu plaquas ta main devant ta bouche pour éviter qu'un son y sorte et alerte votre présence. Tu agrippas son t-shirt avec deux doigts et tu continuas à le suivre, tremblotante de peur. Ahhh pourquoi tu avais décidé de le suivre, sérieusement ? « Dis tu es sûr où tu vas ? » Non, tu ne doutais pas particulièrement de lui, mais bon il faisait noir, froid et tu entendais des bruits louches. Tu avais même l'impression de sentir des regards se poser sur toi. Peut-être était-ce ton imagination ? Enfin tu l'espérais. « J'ai l'impression qu'on nous observe. Toi pas ? » Pourvu qu'il réponde négatif ainsi tu pouvais dire que c'était de la paranoïa dû au lieu où tu te trouvais.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une journée encore mouvementée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée encore mouvementée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'que t'as fait d'ta journée ! o/
» Une journée a la ferme[Apple Jack]
» Billet pour une journée à la ronde a vendre
» [Résolu] Mouvement elliptique
» BONNE JOURNÉE DE LA FEMME ..... 8 MARS 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Born to Be :: Vyus, capitale d'Asura
zone est
 :: Stemma :: Étalages marché
-